le blog numismatiquele blog numismatique
Dans tout le blogDans ma sélection

LES SÉRIES FRANÇAISES À PARTIR DE 1900

| 02/08/2021
Informations

Il est très courant de nos jours de trouver dans des fonds de tiroirs, dans des placards, des greniers… des boîtes contenant des monnaies du XXe siècle. Cela n’est pas étonnant étant donné les frappes importantes de l’époque de plusieurs dizaines de millions d’exemplaires par année. De nombreux collectionneurs ont eu entre leurs mains des monnaies d’un franc ou deux francs Morlon ou Bazor qui ont été démonétisées très tardivement.

Je pense qu’un certain nombre de numismates s’intéresse à ce domaine de collection en choisissant une ou plusieurs séries, mais malheureusement mon apport sur la rareté ou la valeur de ces pièces va être limité et je m’en excuse, par contre cela ne m’empêche pas de faire certains commentaires.

Je reconnais que parmi les quelques articles relatifs aux monnaies françaises que j’ai présentés dans ce journal, il y en a en effet très peu consacrés aux monnaies postérieures à 1900. Cela n’est pas un hasard, mais un choix personnel car je n’ai pas assez d’informations concrètes sur ces séries qui me permettent de faire une analyse cohérente. Lorsque je publie un article sur une série en particulier c’est que j’ai « étudié » cette série et par conséquent l’information que je présente aux lecteurs est basée sur du réel, à partir de données suffisantes en provenance de nombreuses ventes aux enchères, de maisons de grading… Ces informations sont facilement vérifiables par le lecteur car dans la majorité des cas on peut les retrouver sur internet. Mon « travail » en plus de rechercher toutes ces données consiste à les organiser, les présenter de façon claire et en tirer certaines observations ou conclusions.

Il est impossible de connaître avec une faible marge d’erreur pour les séries « récentes », les données correspondantes aux nombres d’exemplaires de qualité supérieure ou des résultats de ventes car elles n’existent pas ou bien il y a trop peu de données exploitables. Est-ce qu’un collectionneur va payer 25€ ou même 10€ pour faire grader une monnaie dont la cote est de 10€, 20€ ou 100€ ? La réponse est bien évidemment non. Dans ces conditions, il n’y aura pas de données quant aux monnaies gradées dans les états supérieurs et par conséquent il est impossible de déterminer la rareté relative entre les différentes années de frappe. Il existe pour certaines valeurs bien particulières des années pas courantes que les professionnels ainsi que les numismates spécialisés connaissent, mais c’est très difficile à évaluer et pour ces raisons je préfère m’en tenir à ce que disent les catalogues de cotation et par conséquent ce que l’on peut en déduire.

Afin d’illustrer cela, je choisis au hasard la série d’un franc au type Morlon de 1941 à 1959 qui ne présente pas apparemment d’année rare (à part la Graziani qui est en fait un essai). A la vue des cotes, on peut conclure qu’en dessous de la qualité SUP, cette monnaie est extrêmement courante et on la trouve très facilement dans des lots ou lors de salons, à des prix dérisoires. En état SUP, les cotes sont également relativement basses et on doit pouvoir les acheter avec une décote importante 40%/50%. Les monnaies de l’atelier de Beaumont sont plus difficiles à trouver en SPL ou FDC, mais seuls les numismates qui font cette série savent quelles sont les pièces clés de cette série ; en réalité la grande majorité des professionnels n’en savent trop rien car ce n’est pas une série commercialement intéressante. On trouve par contre des données très intéressantes sur le site de la CGB :

• Dans la partie boutique, on peut voir les monnaies que propose cette société et je constate que par exemple pour les années 1947 et 1957, plusieurs exemplaires gradés FDC sont présents. Il est fort probable qu’un rouleau intact soit à l’origine de ces offres.

• En regardant maintenant la partie archive, je remarque que les monnaies de très belle qualité se limitent aux années 1947, 1947B, 1948B, 1950, 1950B, 1957, 1959, par contre étrangement il n’y a pas d’exemplaires pour les années 1941, 1944, 1945 et 1946. Je ne sais pas à vrai dire ce qu’il en est, mais c’est peut-être une piste intéressante à exploiter.

À partir de 1900, on trouve de nombreux essais selon les séries. Ils ne sont pas toujours faciles à trouver et c’est une façon d’enrichir un domaine en particulier, car en réalité et selon mon point de vue c’est le vrai intérêt du collectionneur : chercher, fouiner.

C’est à partir de ce simple exemple que l’on comprend qu’une série qui est a priori très courante est finalement intéressante dans la mesure où l’on cherche à aller plus loin, avec des données « limitées » que l’on retrouve assez facilement et qui nous sont très utiles.

Personnellement, je conseille de choisir des séries avant 1960 car elles sont moins courantes. Il faut savoir que les séries après 1960 sont très courantes en très belle qualité, ce qui signifie qu’on peut les acheter avec des décotes très importantes. Par conséquent, il ne faut pas s’attendre à une évolution des cotes : les monnaies moyennement rares et de très belle qualité voient leur cote monter avec le temps à différents degrés selon la série, par contre les monnaies courantes de très belle qualité voient leurs cotes stagner. Si, lors d’un salon numismatique, vous voyez des monnaies identiques sur plusieurs étalages, ces monnaies ne seront jamais rares, par contre il faut rechercher les pièces que l’on ne voit pas !
Pour de nombreuses séries à partir de 1900, il existe des essais dont on connait parfois le nombre d’exemplaires frappés, et on a tendance à croire qu’essai est synonyme de rareté, ce qui n’est pas toujours le cas. Il existe des essais qui réalisent des prix conséquents de plusieurs milliers d’euros, mais c’est un domaine très « particulier » qu’il faut savoir aborder avec certaines connaissances pour éviter des déboires.

Maintenant, un petit mot sur les monnaies euros qui ont fait leur apparition en 1999 et mon sentiment quant à ce type de collection. C’est un domaine de collection qui est tout à fait légitime, mais ce que j’aime particulièrement dans le fait de collectionner est d’une part de rechercher une ou des monnaies bien précises qui me font défaut et d’autre part de voir une « fin ». Ce qui me dérange dans la collection des euros est la facilité avec laquelle on trouve toutes les monnaies et le fait que c’est une histoire sans fin, toutes les années les mêmes pièces sont frappées (elles sont identiques d’une année sur l’autre, seul le chiffre correspondant à l’année change) et pour en faire l’acquisition, il suffit d’acheter la série Brillant Universel à la Monnaie de Paris et attendre l’année suivante. Je préfère par exemple à ce type de collection la série de 2 francs Morlon ou 5 francs Lavrillier qui sont à mon avis plus passionnantes à compléter et bien plus difficiles à trouver ! Pour compléter ces séries dans de beaux états de conservation, il faudra passer du temps à regarder, comparer, chercher.

Ceci étant dit, vous êtes totalement libre de collectionner ce que vous voulez et ce que je viens de présenter ne reflète que mon opinion personnelle que vous pouvez partager ou pas. Il y a dans la numismatique mondiale, ainsi que dans la française, de très nombreux domaines de collection très intéressants et c’est à vous de faire votre choix, mais il est bon parfois d’avoir d’autres avis qui, comme dans mon cas, n’ont aucun but commercial.

Yves BLOT

facebooktwitter
A-
A+
L'équipe cgb.fr - contact@cgb.fr
La boutique des monnaies et billets cgb.fr
Les boutiques cgb.fr

Des dizaines de milliers de monnaies et billets de collection différents disponibles. Tous les livres et fournitures numismatiques pour classer vos monnaies et billets.
Les live auctions de cgb.fr
Les live-auctions cgb.fr

Découvrez les nouvelles live auctions de cgb.fr !
Les e-auctions de cgb.fr - prix de départ 1
Les e-auctions - cgb.fr

Prix de départ 1 Euro, pas de frais acheteur, les collectionneurs fixent le prix de l'article !
Le Bulletin Numismatique
Le Bulletin Numismatique
Retrouvez tous les mois 32 pages d'articles, d'informations, de photos sur les monnaies et les billets ainsi que les forums des Amis du Franc et des Amis de l'Euro.
Le e-FRANC
Le e-FRANC

Retrouvez la valeur de vos monnaies en Francs. De la 1 centime à la 100 Francs, de 1795 à 2001, toutes les cotations des pièces en Francs.
La boutique des monnaies françaises 1795-2001
cgb.fr - 36,rue Vivienne - F-75002 PARIS - FRANCE - tel : 01-42-33-25-99 mail: blog@cgb.fr
Mentions légales - Copyright ©1996-2014 - cgb.fr - Tous droits réservés

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

x