le blog numismatiquele blog numismatique
Dans tout le blogDans ma sélection

Les bons de caisse de l’AEF

| 18/06/2019
Informations

Retrouvez ci-dessous l'article de Yann-Noël Hénon consacré aux bons de caisse de l'Afrique Équatoriale Française et précédemment paru dans Le Bulletin Numismatique 184 (mars 2019).

CONTEXTE

« En 1940, le régime repose sur pas grand-chose sinon sur une légitimité coloniale. […]. Il y a eu une volonté de créer un État qui se nomme juridiquement Afrique française libre et qui englobe le Cameroun et l’Afrique équatoriale Française »1. En août 1940, le Général Edgard de Larminat est nommé haut-commissaire et est chargé d’organiser le ralliement du Moyen-Congo à la France Libre. Mais ses attributions empiètent sur celles du Gouverneur Général Félix Éboué (1884-1944). Le 26 août, celui-ci déclare l’allégeance du Tchad au Général de Gaulle : « L’Afrique entre dans l’histoire de la résistance par la grande porte » et comme le soutenait l’ethnologue Jacques Soustelle : « La France libre fut d’abord africaine »2. L’AEF est déclarée indépendante de la France de Vichy et Brazzaville devient le centre des opérations de la France Libre. Seulement le Trésor est à court d’argent pour payer l’armée. On décide alors l’impression de bons de caisse unifaces de 1 000 francs et de 5 000 francs. Ces bons circuleront jusqu’au 1er octobre 1942.

1 000 FRANCS « PAGAYEUR »

illustration N°  1
illustration N° 2

Réf : Pick : 04, Schwan-Boling : 1161 ou Kolsky : 502. Ce bon de caisse de 215 L x 140 H mm est imprimé à 25000 exemplaires sur un papier « Lafuma » de couleur crème. Filigrane : papeteries « Lafuma ». Le bon est uniface et comporte au centre la photo d’un pagayeur en action, imprimé en monochrome vert clair. Les textes sont en noir et les valeurs en rouge (illustration N°  1). À gauche, un timbre sec à la République authentifie le bon. Au dessous, la signature imprimée du Gouverneur Général « Gal de Larminat ». À droite, le bon est perforé « 114 » et au dessous on trouve la signature manuscrite du Trésorier Général « Jaffeux ». L’annulation « 114 » est observée sur tous les bons connus à ce jour, mais sa signification reste encore un mystère ! Tous les dos de ces bons de caisse sont identiques et comportent un tableau de 20 cases destiné à servir de « cadre de contrôle ». Ces bons devant être avalisés, une date d’émission y est apposée à l’aide d’un cachet humide (illustration N°  2). Seulement, on n’est pas certain qu’il s’agissait d’une dépense périodique ou ponctuelle. Enfin, 2 spécimens seulement sont connus pour ce 1 000 francs « pagayeur » en lettre « W », N°  099986 et N°  099987. Ceux-ci ne comportent pas le timbre sec à la République, mais possèdent un talon à gauche. Dimensions des bons : 275 L x 140 H mm (illustration N°  3).

illustration N°  3

1 000 FRANCS ESSAI « MAKOKO »

Réf : Pick : 04, Schwan-Boling : 1162 ou Kolsky : 501. Ce bon de caisse de 215 L x 140 H mm est imprimé par l’Imprimerie Officielle du Gouvernement Général de l’AEF à Brazzaville sur un papier « Lafuma » de couleur crème. Les signatures sont identiques au bon précédent. Tirage : inconnu. Filigrane : inconnu. Le bon est uniface et comporte en son centre le portrait de Makoko, Roi des Batékés « le peuple des Tekés ». Essai non émis et sans doute unique. Vendu 2 000 $ lors de la vente de la Collection Georges Thomas, en mai 1980 à New York, Lot # 1428. Les seules illustrations connues sont en noir et blanc et de piètre qualité.

5 000 FRANCS « SARAH »

Réf : Pick : 05, Schwan-Boling : 1163 ou Kolsky : 503. Ce bon de caisse de 215 L x 140 H mm est imprimé par l’Imprimerie Officielle du Gouvernement Général de l’AEF à Brazzaville sur un papier « Lafuma » de couleur crème.

La signature manuscrite du Trésorier Général « Jaffeux » est absente sur les deux coupures connues en spécimen. Absence également du timbre sec à la République, comme sur les 2 spécimens du 1 000 francs. Tirage : 3000 exemplaires. Le bon est uniface et comporte au centre la photo d’une danseuse indigène (Sarah) en rouge (illustration N°  4). Les dos des 2 bons de 5 000 francs comportent un cachet humide avec une date d’émission : « Trésorerie de l’AEF - Brazzaville - 25 octobre 1940 - Vu bon à payer ». Ces bons furent retirés de la circulation dans le courant de l’année 1943 pour être remplacés par les billets de la France Libre.

illustration N° 4

LISTE DES 14 BONS DE CAISSE CONNUS À CE JOUR :

Yann-Noël HÉNON

Notes : 1, 2 « La France Libre fut africain » par Eric Jennings, 384 pages. 2014.

facebooktwitter
A-
A+
L'équipe cgb.fr - contact@cgb.fr
La boutique des monnaies et billets cgb.fr
Les boutiques cgb.fr

Des dizaines de milliers de monnaies et billets de collection différents disponibles. Tous les livres et fournitures numismatiques pour classer vos monnaies et billets.
Les live auctions de cgb.fr
Les live-auctions cgb.fr

Découvrez les nouvelles live auctions de cgb.fr !
Les e-auctions de cgb.fr - prix de départ 1
Les e-auctions - cgb.fr

Prix de départ 1 Euro, pas de frais acheteur, les collectionneurs fixent le prix de l'article !
Le Bulletin Numismatique
Le Bulletin Numismatique
Retrouvez tous les mois 32 pages d'articles, d'informations, de photos sur les monnaies et les billets ainsi que les forums des Amis du Franc et des Amis de l'Euro.
Le e-FRANC
Le e-FRANC

Retrouvez la valeur de vos monnaies en Francs. De la 1 centime à la 100 Francs, de 1795 à 2001, toutes les cotations des pièces en Francs.
La boutique des monnaies françaises 1795-2001
cgb.fr - 36,rue Vivienne - F-75002 PARIS - FRANCE - tel : 01-42-33-25-99 mail: blog@cgb.fr
Mentions légales - Copyright ©1996-2014 - cgb.fr - Tous droits réservés

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

x