le blog numismatiquele blog numismatique
Dans tout le blogDans ma sélection

La recherche en numismatique européenne victime de coupes budgétaires drastiques

| 24/10/2018
Informations

Chaque année, l'État danois réduit de 2 % ses financements consacrés aux institutions culturelles et éducatives. Suite à une réforme d'il y a environ 30 ans, les fonctionnaires danois peuvent être « remerciés » pour différentes raisons y compris simplement en cas de coupes budgétaires.

Bâtiment du Nationalmuseet de Copenhague

Afin de parvenir à un certain équilibre financier, de nombreux chercheurs et fonctionnaires danois ont dû trouver des sponsors et/ou bienfaiteurs (loterie nationale par exemple) afin de pouvoir continuer leurs projets et maintenir leur poste. Recourir à de tels expédients génère des situations qui ne permettent pas au chercheur de travailler avec toute la sérénité requise et à assurer l'achèvement de recherches parfois longues… sans compter le temps qui doit être consacré à trouver des crédits et non plus à la recherche.
Ces dernières années, plusieurs vagues de licenciements ont touché les institutions culturelles danoises. Le 11 octobre dernier, a été annoncé la suppression de 34 de postes de fonctionnaires travaillant au sein du Musée National du Danemark (Nationalmuseet de Copenhague) faisant suite à une suppression de 15 postes par départ volontaire ou départ à la retraite. Parmi ces 34 fonctionnaires figure malheureusement Jens Christian Moesgaard. Il est bien connu des numismates français et anglais principalement pour ses travaux consacrés aux monnaies normandes et aux productions monétaires françaises sous la dynastie des Lancastre. En 1996, après des réductions de budgets de la part du Conseil Général de la Seine-Maritime, entraînant la suppression du poste de numismate au Musée de Rouen, il avait dû « s'exiler » en Angleterre afin de travailler pour projet EMC (Corpus of Early Medieval Coins Finds, Cambridge).
Ces dernières années, l'effectif du Cabinet des médailles de Copenhague avait déjà été considérablement réduit. Dans les mois à venir, il n'y aura plus que deux personnes au sein de ce prestigieux musée conservant des collections particulièrement riches, y compris pour les monnaies royales et féodales françaises. En sachant que la législation danoise prévoit que toute monnaie découverte fortuitement ou lors d'opérations de fouilles soit remise, étudiée et conservée au Cabinet des médailles du Nationalmuseet, il s'agit d'un suicide culturel annoncé ! Helle Horsnæs assurera seule la gestion des collections nationales et Line Bjerg l'essentiel des identifications des monnaies découvertes aux Danemark au sein du « secrétariat des découvertes ». De surcroît, les salles d'exposition dédiées aux monnaies et médailles, fermées temporairement en 2014, ne seront pas rouvertes.

Ces très mauvaises nouvelles font suite à la fermeture de plusieurs Cabinet des médailles aux Pays-Bas. Arent Pol, bien connu pour ces travaux sur les monnaies d'or mérovingiennes – et de loin le meilleur numismate pour ce monnayage à la fois vaste, diversifié et très complexe – avait subit les mêmes coupes budgétaires. Sa passion pour ce sujet lui permet toutefois de continuer ses recherches et il n'hésite par à parcourir l'Europe afin d'étudier les différents triens conservés aussi bien dans les collections publiques que privées.

Le Salon Louis XV en 1741, dans l'hôtel de Nevers, rue de Richelieu, tel qu'on se le représentait en 1861.

En France, nous avons la chance de disposer d'un territoire émaillé de nombreux cabinets des médailles assez dynamiques aussi bien financés par l'État (Département des Monnaies, Médailles et Antiques de la BnF) que par des collectivités locales (Musée de la Cour d'Or de Metz, Musée Thomas Dobrée de Nantes, Cabinet des médailles de Marseille, Musée Puig de Perpignan…). Une telle diversité est propre à assurer la stabilité et la pérennité de la recherche en numismatique. A cela s'ajoute le rôle des sociétés savantes ; il est essentiel car il permet l'échange et la publication régulière d'articles faiant connaître les travaux des chercheurs (SFN, SÉNA pour ne citer que les associations parisiennes).
Du coté des recrutements, le Cabinet des médailles de Paris continue de fonctionner avec un personnel de plus en plus performant et investi dans ses missions de service publique. Du côté du CNRS, Thibault Cardon vient d'être recruté autour de différents projets d'études numismatiques ; il est rattaché au Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Anciennes et Médiévales de Caen. La France, si elle est bien dotée, n'est toutefois pas un pays de cocagne pour la numismatique. Dans le domaine de l'archéologie, s'il existe bien des postes spécialisés au sein de l'INRAP (céramologues...) il est particulièrement surprenant et regrettable de n'y rencontrer aucun poste de numismate. Les monnaies constituent pourtant des éléments particulièrement importants pour dater les contextes archéologiques. Faute de numismates dédiés, les monnaies sont souvent reléguées, sans étude, dans les dépôts de fouilles. Les datations des contextes archéologiques reposant parfois sur de simples tessons se trouveraient beaucoup précises, voire modifiées !

Arnaud Clairand.
clairand@cgb.fr

facebooktwitter
A-
A+
L'équipe cgb.fr - contact@cgb.fr
La boutique des monnaies et billets cgb.fr
Les boutiques cgb.fr

Des dizaines de milliers de monnaies et billets de collection différents disponibles. Tous les livres et fournitures numismatiques pour classer vos monnaies et billets.
Les live auctions de cgb.fr
Les live-auctions cgb.fr

Découvrez les nouvelles live auctions de cgb.fr !
Les e-auctions de cgb.fr - prix de départ 1
Les e-auctions - cgb.fr

Prix de départ 1 Euro, pas de frais acheteur, les collectionneurs fixent le prix de l'article !
Le Bulletin Numismatique
Le Bulletin Numismatique
Retrouvez tous les mois 32 pages d'articles, d'informations, de photos sur les monnaies et les billets ainsi que les forums des Amis du Franc et des Amis de l'Euro.
Le e-FRANC
Le e-FRANC

Retrouvez la valeur de vos monnaies en Francs. De la 1 centime à la 100 Francs, de 1795 à 2001, toutes les cotations des pièces en Francs.
La boutique des monnaies françaises 1795-2001
cgb.fr - 36,rue Vivienne - F-75002 PARIS - FRANCE - tel : 01-42-33-25-99 mail: blog@cgb.fr
Mentions légales - Copyright ©1996-2014 - cgb.fr - Tous droits réservés

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

x