le blog numismatiquele blog numismatique
Dans tout le blogDans ma sélection

INTERVIEW: YANN-NOËL HÉNON - LES BILLETS D’URGENCE DE 1940

| 06/12/2018
Informations

Yann-Noël Hénon, auteur de l'ouvrage Les billets d’urgence de 1940 nous a accordé quelques instants pour répondre à nos questions concernant son dernier livre paru fin novembre 2018.

Pouvez-vous rapidement expliquer à ceux qui ne les connaîtraient pas ce que sont les billets d’urgence de 1940 ?

En 1940, l’occupation brutale et soudaine du pays par les armées allemandes, entraîne l’arrêt complet de l’activité économique du pays. Devant l’urgence de la situation et pour faire face à une pénurie monétaire croissante, plusieurs villes, en majorité situées au nord de la ligne de démarcation, décident de procéder à des « émissions de nécessité à circulation locale » avec parfois l’accord de l’occupant. Certaines de ces villes sont accompagnées par le Département, mais surtout par les chambres de commerce. Ces bons et billets émis au cours du printemps et de l’été de 1940 sont donc des coupures dites « de nécessité » (je préfère dire « d’urgence ») et sont à classer dans le même groupe que Les billets de nécessité français de la guerre de 1870-1871, Les billets des chambres de commerce de 1914-1925 et Les billets de nécessité des communes et villes de 1914-1919.

Exemple de page Les Billets d'urgence de 1940 - Le 20 Francs Rennes

D’où vous vient cet intérêt pour cette période si particulière de l’histoire de France et du billet ?

Remontons un peu en arrière, voulez-vous ! Je découvre l’univers de la collection des billets de la Banque de France et du Trésor en 2002. Je suis donc encore un « jeune » collectionneur, comme certains anciens continuent à m’affubler ! Mais il faut bien un début à tout. C’est le passage à la monnaie européenne qui provoque un électrochoc en moi, un révélateur de la richesse et de la beauté de nos Francs. Je collectionne alors frénétiquement pendant plus de dix ans. En 2013, je vends ma collection en pensant passer à autre chose, mais comme me l’avait prédit M. Jean-Marc Dessal, j’ai cette passion trop bien chevillée au corps et je deviens presque naturellement un « collectionneur- chercheur ». Je crée d’abord le site web « FBOW » (www.frenchbanknotesofwar.com), spécialisé sur les billets du Trésor et de la Seconde Guerre Mondiale. À partir de là, mon intérêt pour les billets de guerre m’amène à cette période très courte de mai-juin et juillet 1940. Mes recherches sur ce sujet commencent sérieusement à partir du 26 mai 2015 (je m’en souviens parce que c’est la date anniversaire de mon fils !). Ce même jour, j’achète par curiosité un billet de 100 francs « Paris » Type 1940. La rédaction des 320 pages est en marche.

Réf : BU 72.1 / 100 francs Paris Type 1940. Seul exemplaire connu à ce jour !

Quelle fut l’implication du Club Auvergne Papier-Monnaie Chamalières dans la rédaction de cet ouvrage ?

Cette implication s’est traduite en la personne d’Yves Jérémie, Président-fondateur du Club, dont je suis l’un des membres du bureau (c’est une promotion récente). Yves est mon père spirituel de la Billetophilie. C’est un grand honneur de travailler à ses côtés et pour le bien de tous les collectionneurs qui partagent cette passion commune du billet de banque. Yves, qui collectionne depuis plus d’un demi-siècle, a mis gracieusement à ma disposition son formidable fonds documentaire, dans lequel j’ai pu puiser et trouver les premières pierres à poser pour commencer le livre. Je tiens également à signaler les contributions de MM. Serge Hamm, Jean-Yves Lemerle, Olivier Michel et Jacques Tanguy que je remercie encore très chaleureusement.

Comment avez-vous établi les cotes ?

C’est toujours difficile d’établir des cotes, ou de choisir d’en mettre d’ailleurs. Et puis comment définir l’indice de rareté d’un billet ? Dans les ouvrages de référence de mes prédécesseurs, les cotes étaient, soit absentes, soit définies par rapport à un seul état TTB ! J’ai donc pris la décision de fixer des cotes pour 5 états de conservations (TB, TTB, SUP, SPL et NEUF), sauf pour quelques non émis, en m’appuyant tout d’abord sur un inventaire personnel de 4 486 billets (commencé en 2013 et à retrouver en pages 311-312 du livre). Ensuite, j’ai compilé les catalogues papier-monnaie des professionnels, les ventes en ligne et les ventes aux enchères (Live Auctions), afin d’en tirer une estimation la plus actuelle et la plus pertinente possible. Enfin, je tiens à préciser que la cote d’un billet est toujours à la merci d’une trouvaille possible, car cette période troublée de notre histoire peut encore nous réserver quelques surprises ! Un exemple très concret : le billet de 100 francs  Saint-Omer Type 1940 (Réf : BU 93.1 dans l’ouvrage). Dans les années 1980, ce billet est considéré comme rare. Ainsi, en octobre 1984, l’exemplaire en état SUP N° 3700 de la série « A » est proposé à 1 600 francs (244 euros) dans le catalogue Vannier # 20 (lot # 2128). En décembre de la même année, soit 2 mois plus tard, une trouvaille fortuite de plusieurs milliers d’exemplaires du 100 francs Saint-Omer est découverte lors de travaux réalisés par une entreprise de maçonnerie dans une ancienne chambre forte de l’Hôtel des impôts de la ville de Saint-Omer ! C’est à présent l’un des billets le moins cher du livre (30 euros en état NEUF).

100 francs  Saint-Omer Type 1940

La partie historique et descriptive de chaque type est particulièrement soignée et détaillée, quelles furent généralement vos sources et références ? étaient-elles facilement accessibles ? Je tiens à dire que je n’ai jamais pensé cet ouvrage comme un simple catalogue de cotes. Mon objectif avoué a toujours été de relier la présentation des coupures à l’histoire locale (comment, pourquoi, par qui ?). J’ai donc mis l’accent sur le contexte afin de sensibiliser le collectionneur futur à mieux appréhender la génése et la réalisation de ces émissions de nécessité. D’un point de vue matériel et géographique, comme je suis encore en activité professionnelle, il m’était impossible de faire un tour de France des villes pendant les 4 années de préparation du livre. J’ai donc envoyé une bonne centaine de mails aux archives municipales et départementales, aux mairies et aux chambres de commerce concernées. J’ai obtenu, à ma grande surprise, un retour presque systématique et une disponibilité sans faille de mes interlocuteurs. Je ne me suis finalement déplacé que dans les villes suivantes : Le Creusot, Nevers, Salins-les-Bains, Saint-Brieuc et Versailles.

Quel est selon vous le billet le plus représentatif de cette période ?

Votre question est un piège, car c’est pour moi très difficile de choisir. J’aime toutes les coupures de ce livre, pour des raisons diverses, avec 118 références à collectionner. Par facilité, je pourrais choisir le plus beau billet, comme le 1000 francs Laval Définitif (Réf : BU 35.3 dans l’ouvrage).

1000 francs Laval

La série des billets de  Salins-les-Bains est sans doute la plus emblématique. Ce sont 3 billets (10, 50 et 100 francs) imprimés en deux couleurs (noir et rouge). Ils ne sont techniquement et artistiquement pas très beaux mais ils provoquent l’effroi lorsqu’on les découvre. Ce sont les seules coupures de 1940 imprimées avec une croix gammée apposée en dorée au recto et un texte sinistre au verso indiquant que : « tout contrefacteur sera puni de la peine de MORT ». On peut donc imaginer en quoi l’occupation subie dès les premiers jours par nos compatriotes fut bien douloureuse.

Dans quelle condition ces billets ont-ils été produits ? Ont-ils réellement été utilisés ? Ont-ils circulé ?

Presque tous ces billets ont été imprimés en urgence, parfois en quelques jours ou en une seule nuit d’impression, comme à Colmar ! D’autres ont été émis et n’ont pas circulé du tout (Lons-le-Saunier, Saint-Omer, Sommevoire). Certains n’ont circulé que quelques jours ou quelques heures (Angers, Caen).

Pensez-vous que d’autres trouvailles sont possibles ? Des découvertes sur le sujet sont-elles encore envisageables selon vous ?

Oui, tout est possible car 10 émissions n’ont toujours pas été retrouvées et les collectionneurs vont sans doute reprendre leurs classeurs et découvrir qu’ils ont des billets d’urgence de 1940.

Carte La situation en France en juin 1940

Vous fourmillez d’idées, pouvez-vous dès à présent nous dévoiler votre prochain projet ?

Ah ! Je rêve de réaliser un livre d’art sur les billets les plus rares et les plus beaux de la banque de France, du Trésor et des colonies. Mais concevoir et réaliser un ouvrage papier représente beaucoup d’investissement personnel et je viens d’en publier deux d’affilé sur les 4 dernières années écoulées. Je pense que je vais regarder un peu ailleurs. L’un de mes mentors m’a dit un jour que j’aurais réussi ma vie terrestre lorsque j’aurais… trouvé l’amour, eu des enfants, construit ma maison, planté un arbre et écrit un livre ! Et bien, il ne me reste plus que la maison à construire !

  • Les Billets d'urgence de 1940 disponible sur www.cgb.fr au prix de 35 €
  • 34 émissions monétaires recensés
  • 118 références à collectionner
  • Tous les billets classés par ville et ordre alphabétique
  • Chaque coupure illustrée en couleur recto-verso et accompagnée d'une fiche descriptive
  • Cote pour cinq états de conservation
  • En fin d'ouvrage 10 émissions encore non retrouvées dévoilées, ainsi que 9 autres émissions envisagées mais avortées

 

facebooktwitter
A-
A+
L'équipe cgb.fr - contact@cgb.fr
La boutique des monnaies et billets cgb.fr
Les boutiques cgb.fr

Des dizaines de milliers de monnaies et billets de collection différents disponibles. Tous les livres et fournitures numismatiques pour classer vos monnaies et billets.
Les live auctions de cgb.fr
Les live-auctions cgb.fr

Découvrez les nouvelles live auctions de cgb.fr !
Les e-auctions de cgb.fr - prix de départ 1
Les e-auctions - cgb.fr

Prix de départ 1 Euro, pas de frais acheteur, les collectionneurs fixent le prix de l'article !
Le Bulletin Numismatique
Le Bulletin Numismatique
Retrouvez tous les mois 32 pages d'articles, d'informations, de photos sur les monnaies et les billets ainsi que les forums des Amis du Franc et des Amis de l'Euro.
Le e-FRANC
Le e-FRANC

Retrouvez la valeur de vos monnaies en Francs. De la 1 centime à la 100 Francs, de 1795 à 2001, toutes les cotations des pièces en Francs.
La boutique des monnaies françaises 1795-2001
cgb.fr - 36,rue Vivienne - F-75002 PARIS - FRANCE - tel : 01-42-33-25-99 mail: blog@cgb.fr
Mentions légales - Copyright ©1996-2014 - cgb.fr - Tous droits réservés

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale.

x